TROYES (10)

[95.8 FM]

Titre en cours

Titre

Artiste

Émission en cours

VINTAGE CLUB

19:00 24:00

Émission en cours

VINTAGE CLUB

19:00 24:00

Background

François Baroin est contre le port du burkini dans les piscines municipales de Troyes

Écrit parle 19 mai 2022

L’été est de retour… Et la polémique du burkini aussi ! Le conseil municipal de Grenoble, dirigé par le maire écologiste Eric Piolle, a validé ce lundi une modification du règlement intérieur des piscines se traduisant par l’autorisation de cette tenue portée principalement par des femmes musulmanes.

François Baroin s’est exprimé sur le sujet à travers un communiqué publié ce mercredi. « Mon attention a été appelée par des Troyennes et des Troyens sur le vote par la Ville de Grenoble d’un nouveau règlement intérieur permettant le port du vêtement appelé burkini dans les piscines de cette ville  » commence le maire de Troyes. L’élu ajoute « Nul n’ignore combien le sujet du respect de la laïcité me tient à cœur. C’est un combat que je porte depuis toujours. ». Selon lui, l’objectif de la pratique sportive « est de favoriser la mixité et le respect, et non marquer une opposition à la République et offrir une voie vers un séparatisme. »

Le maire de Troyes ajoute également qu’  « aujourd’hui, au moment même où dans certaines parties du monde, les femmes se voient à nouveau imposer de se couvrir derrière des voiles intégraux, pour des raisons politiques, cette décision de la Ville de Grenoble va à l’encontre du pacte fondateur de notre République. » D’après l’élu, « il ne s’agit pas de donner le choix d’un vêtement aux femmes mais bien de légitimer la disparition de leur corps de l’espace public. »

François Baroin précise également que dans les piscines municipales de Troyes, « Seuls sont autorisés les maillots de bain (slips de bain, caleçons de bain, maillots de bain 1 ou 2 pièces). Le port du bonnet est obligatoire, après le passage aux douches. L’accès aux bassins est également interdit aux personnes habillées. »


L'avis des lecteurs
  1. Luc DAVIN   On   20 mai 2022 at 20:36

    La position de Monsieu Barouin est regrettable … Nul ne devait pouvoir, sous quelque raison que ce soit, imposer ou interdire la tenue vestimentaire d’un tiers. La vision exclusive de la laïcité constitue une plaie pour tout fonctionnement démocratique digne de ce nom !

Postez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée.Les champs marqués avec * sont obligatoires