TROYES (10)

[95.8 FM]

Titre en cours

Titre

Artiste

Émission en cours

NON STOP

12:00 16:00

Émission en cours

NON STOP

12:00 16:00

Background

Ce qu’il faut retenir du discours d’Emmanuel Macron

Écrit parle 29 octobre 2020

Le confinement est de retour en France. Il entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le Président s’est adressé aux français ce mercredi soir. Des précisions sur les mesures mises en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 seront apportées ce jeudi, à 18 H 30, par le gouvernement.

Emmanuel Macron a d’abord déclaré “Le virus circule en France à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n’avaient pas anticipé”.

Un confinement pour quatre semaines minium :

Un nouveau confinement national, différent de celui du printemps, commencera ce jeudi dès minuit et durera “a minima jusqu’au 1er décembre”, a précisé le chef de l’Etat. Les attestations de déplacement seront de retour pour travailler, se rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire des courses “essentielles” ou prendre l’air “à proximité” de son domicile.

Néanmoins, par rapport au confinement du printemps, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités, les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. À l’université, les cours en ligne seront privilégiés.

Concernant l’économie :

“L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer”, a déclaré le Président. “L’activité continuera avec plus d’intensité (par rapport au premier confinement), ce qui veut dire que les guichets des services publics resteront ouverts, les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner.” a-t-il ajouté.

Le télétravail sera à nouveau généralisé “partout où c’est possible”. Un “plan spécial” sera instauré pour les travailleurs indépendants, commerçants, ainsi qu’aux TPE et PME.

Le dispositif sera réévalué toutes les deux semaines pour décider de “mesures complémentaires” ou “alléger” certaines contraintes. “Nous pourrons espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël” si la situation sanitaire est maîtrisé a fait savoir Emmanuel Macron.

Des réunions privées et des déplacements limitées pour sauver Noël

Les réunions privées en dehors du “strict noyau familial” seront “exclues”. Il sera impossible de se déplacer d’une région à l’autre, “à l’exception des retours de vacances de la Toussaint” pour lesquels “une tolérance” sera acceptée.


L'avis des lecteurs

Postez votre avis

Votre adresse mail ne sera pas publiée.Les champs marqués avec * sont obligatoires