Articles marqués avec ‘manifestation’

Marne : Une cagnotte en ligne et une marche de soutien pour l’agriculteur d’Ambières

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Justice, Marne

Ce jeudi 13 janvier, une marche est organisée pour soutenir Jean-Louis Leroux.

Jean-Louis Leroux soutenu par les agriculteurs de la Marne. L’exploitant agricole d’Ambrières, excédé par des vols à répétition a commis l’irréparable dans la nuit du vendredi 31 janvier au samedi 1er février. Averti par une alarme d’un nouveau vol dans son exploitation, il appelle les forces de l’ordre et s’empare de son arme. Avec son frère, il se rend sur les lieux du vol. Il aperçoit le jeune cambrioleur et lui tire dessus. Selon plusieurs sources, Jean-Louis Leroux a fait l’objet d’une quarantaine de cambriolages.

Suite à ce tragique événement, l’agriculteur marnais est placé en détention provisoire pour “tentative d’homicide volontaire” à la prison de Châlons-en-Champagne. Le procès de l’agriculteur est prévu ce jeudi 13 février.

La FDSEA de la Marne a lancé une cagnotte sur Leetchi pour soutenir Jean-Louis Leroux. Les fonds récoltés aideront l’agriculteur à payer ses frais de défense.

La Fédération Départementale des Syndicats Exploitants Agricoles de la Marne organise ce jeudi 13 février une marche de soutien à Reims. Le rassemblement était prévu au stade Auguste Delaune, Chaussée Bocquaine, à 8h30.

Le cortège se rendra ensuite au tribunal pour soutenir la demande de remise en liberté de l’agriculteur dans l’attente de son procès.

Troyes : Une retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Troyes

Environ 350 personnes se sont réuni pour dire « non à la réforme des retraites.

Ce jeudi 23 janvier 2020, plus de 300 personnes ont répondu à l’appel de l’intersyndical (CGT, Solidaires, FSU, FO, CGC). Tous se sont mobilisé pour protester contre le projet de réforme des retraites.

Dès 17 H 30, les manifestants se sont rassemblés sur la Place de l’Hôtel de Ville de Troyes. Tous ont allumé leurs flambeaux à la même heure. Les loupiotes étaient d’ailleurs vendues au prix de 2 € au profit des caisses de grève.

Lorsque les têtes de flambeaux se sont enflammés, les manifestants ont chanté le titre phare de Johnny Hallyday : Allumer le feu. Après cet événement, les opposants à la réforme des retraites ont marché jusqu’à la préfecture de l’Aube.

Dans une ambiance joyeuse, aux airs de 14 juillet, le cortège a su se faire entendre dans les rues Troyennes. Plus surprenant dans ce type d’événement, des enfants ont défilé aux côtés de leurs parents. L’occasion pour les syndicats et les manifestants de démontrer que « cette réforme va principalement toucher les générations futures ».