Articles marqués avec ‘Troyes’

Troyes : Une retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Troyes

Environ 350 personnes se sont réuni pour dire « non à la réforme des retraites.

Ce jeudi 23 janvier 2020, plus de 300 personnes ont répondu à l’appel de l’intersyndical (CGT, Solidaires, FSU, FO, CGC). Tous se sont mobilisé pour protester contre le projet de réforme des retraites.

Dès 17 H 30, les manifestants se sont rassemblés sur la Place de l’Hôtel de Ville de Troyes. Tous ont allumé leurs flambeaux à la même heure. Les loupiotes étaient d’ailleurs vendues au prix de 2 € au profit des caisses de grève.

Lorsque les têtes de flambeaux se sont enflammés, les manifestants ont chanté le titre phare de Johnny Hallyday : Allumer le feu. Après cet événement, les opposants à la réforme des retraites ont marché jusqu’à la préfecture de l’Aube.

Dans une ambiance joyeuse, aux airs de 14 juillet, le cortège a su se faire entendre dans les rues Troyennes. Plus surprenant dans ce type d’événement, des enfants ont défilé aux côtés de leurs parents. L’occasion pour les syndicats et les manifestants de démontrer que « cette réforme va principalement toucher les générations futures ».

François Baroin : Son discours interrompu !

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Grand Est, Politique, Troyes

Les vœux de Troyes Champagne Métropole marqués par une coupure de courant ! 

Et la lumière fut… Ou pas. Ce mercredi 22 janvier 2020 à 19 heures, Troyes Champagne Métropole organisait sa cérémonie des vœux. Plusieurs centaines d’invités étaient présents à YSchools pour écouter le discours de François Baroin (maire de la ville et Président de TCM). Chacun pensait partager un agréable moment autour du banquet qui était prévu. Mais personne ne s’attendait à un tel événement…

En effet, après l’allocution de Jean-Pierre Abel, le président du syndicat Depart, François Baroin enchaînait. Or, au moment de remercier les personnalités présentes, la salle fut plongée dans le noir. Heureusement, la foule a pu être rassurée grâce à quelques loupiotes qui ont pu fonctionner.

François Baroin a su rebondir grâce à un discours plein d’humour.

Le maire de Troyes a su enchaîner en rendant la scène comique. « J’allais justement dire, que je me réjouissais que pour une première fois, tout le monde puisse être assis pour écouter un discours (…) Et si en plus, on a la lumière tamisée, on a l’after avant la soirée en boîte de nuit… C’est une ambiance assez festive dans cette école de commerce ! » a-t-il déclaré.

Suite à l’incident, chacun a fait le lien avec la présence de plusieurs manifestants des syndicats opposés au projet de réforme des retraites (CFE-CGC, Solidaires, FO, CGT et FSU). La coupure d’électricité a d’ailleurs été revendiquée par des grévistes soutenus par la CGT énergies.

Sans micro, dans l’obscurité, François Baroin a su poursuivre son allocution. Ce n’est que plusieurs minutes plus tard, alors que l’un de ses collaborateurs lui glissait un message expliquant que la coupure d’électricité touchait le quartier Brossolette, que la lumière fut.