La nuit de l’orientation : Un événement à ne pas manquer !

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, agenda, Département de l'Aube, Emploi, Espace Argence, Grand Est, Mairie de Troyes, Troyes

Alors que les lycéens ont pu inscrire leurs vœux dans la plateforme Parcoursup, certains hésitent encore concernant leurs choix d’orientation. Heureusement, « La nuit de l’orientation » va leur permettre de découvrir de nouvelles formations et de nouveaux métiers.

Collégiens, lycéens, étudiants, salariés, demandeurs d’emploi, personnes en reconversion… Tous sont attendus mercredi 29 janvier à l’Espace Argence de Troyes. De 14 à 20 H, les visiteurs pourront découvrir les nouvelles formations proposées par la région. Pour cette onzième édition, l’événement annonce des nouveautés : Des offres d’emploi, de stages et d’alternance seront proposées par filière.

« La nuit de l’orientation » réuni de multiples corps de métiers afin d’informer les visiteurs sur les formations qui s’y rattachent. L’objectif : Aider chacun à trouver sa voie professionnelle.

L’événement organisé par la CCI de Troyes proposera aussi de nombreuses animations et des démonstrations. Le pôle formation, par exemple, sera présent avec son camion de l’industrie, le secteur du transport vous mettra en situation de travail avec des lunettes de réalité virtuelle, les pompiers feront des démonstrations du GRIMP ou encore d’évacuation des personnes…

En quelques chiffres, l’Espace Argence accueillera 106 exposants et 15 filières seront représentées. Chaque édition rassemble près de 3 000 visiteurs.

Votre radio, Latitude, sera aussi présente. Cyril présentera son émission en live de 16 H à 19 H. Un jeu concours sera lancé par la station avec un relai du Petit Aubois sur les réseaux sociaux. De nombreux cadeaux sont à gagner !

Troyes : Une retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Troyes

Environ 350 personnes se sont réuni pour dire « non à la réforme des retraites.

Ce jeudi 23 janvier 2020, plus de 300 personnes ont répondu à l’appel de l’intersyndical (CGT, Solidaires, FSU, FO, CGC). Tous se sont mobilisé pour protester contre le projet de réforme des retraites.

Dès 17 H 30, les manifestants se sont rassemblés sur la Place de l’Hôtel de Ville de Troyes. Tous ont allumé leurs flambeaux à la même heure. Les loupiotes étaient d’ailleurs vendues au prix de 2 € au profit des caisses de grève.

Lorsque les têtes de flambeaux se sont enflammés, les manifestants ont chanté le titre phare de Johnny Hallyday : Allumer le feu. Après cet événement, les opposants à la réforme des retraites ont marché jusqu’à la préfecture de l’Aube.

Dans une ambiance joyeuse, aux airs de 14 juillet, le cortège a su se faire entendre dans les rues Troyennes. Plus surprenant dans ce type d’événement, des enfants ont défilé aux côtés de leurs parents. L’occasion pour les syndicats et les manifestants de démontrer que « cette réforme va principalement toucher les générations futures ».

François Baroin : Son discours interrompu !

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Grand Est, Politique, Troyes

Les vœux de Troyes Champagne Métropole marqués par une coupure de courant ! 

Et la lumière fut… Ou pas. Ce mercredi 22 janvier 2020 à 19 heures, Troyes Champagne Métropole organisait sa cérémonie des vœux. Plusieurs centaines d’invités étaient présents à YSchools pour écouter le discours de François Baroin (maire de la ville et Président de TCM). Chacun pensait partager un agréable moment autour du banquet qui était prévu. Mais personne ne s’attendait à un tel événement…

En effet, après l’allocution de Jean-Pierre Abel, le président du syndicat Depart, François Baroin enchaînait. Or, au moment de remercier les personnalités présentes, la salle fut plongée dans le noir. Heureusement, la foule a pu être rassurée grâce à quelques loupiotes qui ont pu fonctionner.

François Baroin a su rebondir grâce à un discours plein d’humour.

Le maire de Troyes a su enchaîner en rendant la scène comique. « J’allais justement dire, que je me réjouissais que pour une première fois, tout le monde puisse être assis pour écouter un discours (…) Et si en plus, on a la lumière tamisée, on a l’after avant la soirée en boîte de nuit… C’est une ambiance assez festive dans cette école de commerce ! » a-t-il déclaré.

Suite à l’incident, chacun a fait le lien avec la présence de plusieurs manifestants des syndicats opposés au projet de réforme des retraites (CFE-CGC, Solidaires, FO, CGT et FSU). La coupure d’électricité a d’ailleurs été revendiquée par des grévistes soutenus par la CGT énergies.

Sans micro, dans l’obscurité, François Baroin a su poursuivre son allocution. Ce n’est que plusieurs minutes plus tard, alors que l’un de ses collaborateurs lui glissait un message expliquant que la coupure d’électricité touchait le quartier Brossolette, que la lumière fut.

Drame du Vouldy : Les obsèques de Corantin et Enzo se dérouleront aujourd’hui

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans accident, Actu, Département de l'Aube, Routes, Troyes

Camille, Corantin et Enzo sont décédés dans la nuit de lundi à mardi 14 janvier à Troyes. Les obsèques des trois jeunes se dérouleront cette semaine.

Journée de deuil ce mercredi 22 janvier pour les proches de Corantin Hennequière et d’Enzo Gyé-Jacquot Grignon. Les funérailles deux jeunes décédés lors du dramatique accident du Vouldy se dérouleront à 14 H 30 à la Cathédrale de Troyes.

Les funérailles de Camille Drache auront lieu jeudi matin à 9 heures au crématorium de Rosières-près-Troyes.

Quelques jours après le drame, suite à de nombreux appels partagés sur les réseaux sociaux plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblés sur les lieux de l’accident, près de la caserne des pompiers de Troyes.

Des camarades de classe, des amis, de la famille ou des anonymes s’étaient recueilli pour rendre hommage aux trois jeunes victimes. « Je ne les connaissais pas mais c’est un drame qui nous touche tous, ça aurait pu être mes petits-enfants… » confiait une dame âgée émue. « Je connaissais bien Corantin, on s’est souvent croisé en boîte, il aimait beaucoup s’amuser » déclarait un jeune garçon.

Sur les lieux du drame, des fleurs, des messages, des photos ont été posés pour rendre hommage à Corantin, Enzo et Camille.

Une marche blanche devrait être organisée samedi 25 janvier pour rendre hommage aux trois jeunes.