Manque de matériel : les ambulanciers Aubois ont besoin d’aide !

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Département de l'Aube, Grand Est, Romilly

Ils sont quotidiennement en contact avec des personnes contaminées par le covid-19. Les ambulanciers manquent de matériel médical, ils ont besoin de vous !

L’alerte est lancée. La pandémie de coronavirus s’est abattue sur l’hexagone. Selon le dernier rapport de l’ARS, communiqué mercredi 18 mars 2020, en France, 264 personnes sont décédées du covid-19. Dans le Grand Est, on comptabilise 61 morts depuis le début de la pandémie.

Les hôpitaux sont surchargés de patients présentant les symptômes de ce virus dévastateur, soit, de la fièvre et de fortes difficultés respiratoires. Le manque de matériel médical est dénoncé. Or, certains professionnels de santé se sentent oubliés par le gouvernement : Ce sont les ambulanciers.

Depuis le début de la pandémie, ils sont en première ligne face au coronavirus. Ils transportent des patients contaminés par la maladie et manquent de matériel. Selon une source, “malgré les annonces du gouvernement, ils n’ont presque rien reçu comme matériel de protection. Par exemple, ils ont reçu 800 masques de protection pour l’ensemble des sociétés du département de l’Aube, quantité qui est peu pour une semaine (…) sachant qu’ils doivent en porter à chaque patient”. Plus étonnant encore, “pour les pouvoirs publics, les ambulanciers ne sont pas prioritaires à la réception de matériel médical.”

Fabrice Brindani, gérant de la société Ambulances Garnier à Romilly-sur-Seine tire la sonnette d’alarme “Nous manquons de masques chirurgicaux, de masques FFP2 ou FFP3, de gel hydroalcoolique, de lunettes de protection, de surblouses, de surchaussure et de charlottes”. Pour lutter contre la propagation de coronavirus, les entreprises, les industriels alimentaires (qui possèdent des vêtements de protection ou des masques) peuvent en faire don à l’ATSU de l’Aube (Association des Transports Sanitaires Urgents). L’organisation se chargera de les disperser dans les différentes ambulances du département.

Pour faire don de masques ou de vêtements de protection, contactez Fabrice Brindani par mail : fbrindani@garnier-medical.com

Coronavirus : La région Grand Est très touchée par la pandémie

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Chapelle Saint Luc, Département de l'Aube, Grand Est, La Chapelle Saint-Luc

Selon le bilan communiqué le 15 mars, dans le Grand Est 1 378 personnes sont contaminé par le covid 19 qui fait 45 morts. C’est l’une des régions de France la plus touché par la pandémie. Dans l’Aube, 7 personnes ont été contaminé par la maladie. 22 cas ont été recensé dans la Marne et 3 personnes ont été infecté par le covid 19 dans la Haute-Marne.

Dans l’Aube, la Chapelle-Saint-Luc serait un foyer de contamination actif du coronavirus. Selon la presse locale, plusieurs personne présentant les symptômes du covid-19 ont fréquentés la mosquée Le Corbusier.

SOS Médecins va ouvrir à Troyes. Une salle de consultations sera mise place. Elle accueillera les personnes présentant les symptômes du coronavirus. Le but est d’éviter que le cabinet de La Chapelle-Saint-Luc soit surchargé de patients.

La Bajon : « Vous couperez », un spectacle à ne pas manquer !

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, agenda, Culture, Département de l'Aube, Grand Est, Troyes

L’humoriste sera samedi à 20 H 30 sur la scène du théâtre de Champagne à Troyes !

En quelques années, La Bajon est devenue une figure incontournable de la scène humoristique Française. Chacune de ses vidéos publiées sur Youtube devient culte. La Bajon est suivie par plus de 196 000 personnes ! Dans ses parodies de reportage, elle incarne de multiples personnages désopilants comme la factrice, l’avocate de Sarkozy ou encore la productrice de cinéma… Elle puise principalement son inspiration dans l’actualité.

Samedi 7 mars, elle sera sur la scène du théâtre de Champagne à Troyes. Nous avons rencontré La Bajon, dans « Vous couperez », elle promet de « reprendre les personnages phares de ses vidéos comme l’avocate, le facteur, la femme de ménage pour ne pas dépayser le public. On retrouve l’univers des vidéos sur scène, avec des séquences reportages ». L’humoriste nous a aussi confié qu’elle se « dévoilerait un peu dans ce spectacle » !

La Chapelle-Saint-Luc : Le forcené hospitalisé

Ecrit par Tony BOULENGER. Posté dans Actu, Chapelle Saint Luc, Département de l'Aube, Grand Est, La Chapelle Saint-Luc

Il a été hospitalisé d’office en unité psychiatrique mercredi.

Après son arrestation, mardi, par le RAID, le forcené avait été placé en garde à vue. Un examen médical a été réalisé. Selon les médecins, son état de santé mental n’était pas compatible avec une audition. L’homme âgé de 33 ans a été hospitalisé d’office.

La garde à vue du Chapelain pourra reprendre quand son état de santé sera jugé compatible. Il avait déjà été placé en unité psychiatrique après une condamnation en 2011 et 2012 pour des faits de violences et de port d’arme. En 2018, il avait été interné pour avoir brandi un sabre lors du 14 juillet.

Pour rappel, mardi 3 mars, le Chapelain a passé près de 8 heures retranché à son domicile avec sa femme et ses enfants. Il avait tiré à plusieurs reprises en direction des policiers. Il avait été interpellé vers 21 heures après l’assaut du RAID.